Twitter icon
Facebook icon
LinkedIn icon
RSS icon

You are here

Zones de libre-échange, inégalités et pauvreté. Le cas de Manaus (Brésil)

Author(s): 
Type of the publication: 

Les zones franches : moteur de l’insertion des pays en développement dans la chaine de valeur mondiale.
La part des pays émergents et en développement dans le commerce mondial a fortement augmenté depuis la fin des années 1990. Ce résultat est grande partie imputable aux « zones franches d’exportation » (ZFE) -ou « export processing zones » (EPZ) qui réalisent la majorité des exportations de pays comme le Mexique (maquiladoras) ou la Chine (zones spéciales) et captent une grande partie des investissements directs dans l’industrie. Ces zones, souvent spécialisées dans l’assemblage d’intrants, et donc au stade final de la Global Value Chain (GVC), sont également très importatrices et contribuent ainsi à la dynamique de la mondialisation commerciale : fragmentation des processus de production, investissements directs étrangers.